C4Legio LFA

Légionellose

 

Legionella Pneumophila in lugs, 3D

Poumons infectés par la Legionella pneumophila

Qu’est-ce que la légionellose ? 

La légionellose (connue aussi sous le nom de la « maladie du légionnaire ») est une pneumonie sévère causée par une bactérie du genre Legionella. Elle s’attrape habituellement en respirant de l’air humide contenant la bactérie. Cet air humide provient majoritairement d’espaces aquatiques (bains, douches, SPA) ou encore de climatiseurs.

Les symptômes de la légionellose comprennent une forte fièvre, des frissons, de la toux et parfois des douleurs musculaires et des maux de tête. D’autres types de pneumonies ont aussi des symptômes similaires. Ainsi des tests de diagnostic sont nécessaires pour détecter spécifiquement la bactérie responsable de la légionellose.

La légionellose en quelques chiffres-clés

Jusqu’à 

%

taux de mortalité (1)

De 20 à 

%

de cas non-diagnostiqués (3)

Plus de

cas en Europe en 2018 / + 28% versus 2017 (1)

7000 aux Etats-Unis en 2018 (2)

Augmentation de

%

du nombre de cas en Europe entre 2017 et 2018 (1)

Quel est le besoin médical ?

Aujourd’hui il y a deux types de tests pour diagnostiquer la légionellose :

– des tests basés sur la culture (Gold standard)

Ce test a un délai d’exécution (TAT) de 5 à 15 jours, détecte tous les sérogroupes, mais dépend de l’opérateur et du laboratoire. De ce fait, sa sensibilité est sujette à une variation de 20 à 80 %.

– Tests d’antigènes urinaires

Ce test a un TAT court (20 minutes), mais ne détecte de manière fiable que le sérogroupe 1 (il existe 14 sérogroupes de Légionelles). Le sérogroupe 1 est le plus courant (50 à 80 % des cas), mais tous sont mortels.

Combiner rapidité et précision du diagnostic changerait la donne : le taux de mortalité est < 10% pour les patients traités dans les 48h, alors qu’il grimpe à près de 50% pour les patients traités 48h après les premiers signes d’infection.

Le patient
Le patient

Principales caractéristiques du test de diagnostic C4Legio LFA 

C4Legio LFA, le test développé par C4Diagnostics pour diagnostiquer la légionellose, répond aux limites des tests de diagnostic actuels et propose :
• la détection de tous les sérogroupes de Légionelles
• un délai d’exécution de 48 heures

La première version du test était une version à usage pour la recherche uniquement (C4Legio). En 2021, nous sommes passés à une deuxième version utilisant le test à flux latéral, appelé lateral flow assay ou LFA en anglais (C4Legio LFA)

Publications utiles